© 2018 Fabrice Estreguil astrologue professionnel - Siret :  852 214 659 000 17

NOUVELLE LUNE DE MAI


L’élément terre domine cette nouvelle Lune et tout spécialement le signe du Taureau dans lequel Mercure et Vénus s’apprêtent à faire leur entrée. Cette nouvelle Lune mettra en exergue les questions relatives au bien-être, à la vie matérielle et à l’argent.

Un besoin d’amélioration, le rêve d’une vie meilleure se fait toujours sentir, avec le trigone du Soleil en Taureau à la conjonction Saturne-Pluton en Capricorne : besoin d’évolution, d’enrichissement, de trouver de nouvelles ressources… Les sextiles de Neptune au Soleil et à Saturne-Pluton nourrissent cette exigence d’une vie meilleure et plus facile.

L’insatisfaction est encore palpable au début du mois dans le carré que fait Vénus à Saturne et Pluton. On se sent empêché de bien profiter de la vie, déçu, frustré voire désabusé. Heureusement, l’avancée de Vénus (et Mercure) vers Uranus en Taureau va ouvrir des opportunités. La créativité, les coups de cœur ou les coups de chance seront au rendez-vous. De nouvelles propositions permettront de sortir de l’impasse à partir de mi-mai. Et ce d’autant plus que la conjonction Vénus-Uranus sera en même temps en sextile à Mars, planète de l’action : on n’hésitera donc pas à faire bouger les choses. En même temps, le trigone Soleil-Mercure à Saturne-Pluton permettra d’envisager des solutions à un certain nombre de problèmes concrets.

Le bémol de ce ciel reste Jupiter rétrograde : les questions en rapport avec la société, l’intégration sociale, l’autorité et la justice ne vont pas de soi. Il y a une défiance vis-à-vis de la politique. Cela peut se sentir aussi dans les rapports hiérarchiques, ou par des difficultés à travailler en groupe. Jupiter est en effet exactement opposé à Mars en début du mois : l’action est difficile, contrainte. Il faut vraiment attendre la seconde moitié du mois pour se sentir plus libre de ses mouvements.

Jupiter marche vers un nouveau carré à Neptune, qui aura lieu en juin. L’écart se creuse entre notre perception de la collectivité dont nous faisons partie et notre vision idéale du monde. Les élections de fin mai devraient traduire un sentiment généralisé de scepticisme et de défiance envers les institutions.

En définitive, le mois sera très bon pour penser d’abord à soi. Les sentiments sont à l’honneur et Vénus en Taureau se sentira chez elle. C’est un mois propice aux plaisirs de l’existence. Il sera bon de se consacrer à ses intérêts et de « cultiver son jardin ». Les frustrations seront moins nombreuses qu’en avril. Malgré tout, vu de plus haut, le malaise s’installe avec la conscience que quelque chose ne va pas dans la société, que celle-ci manque de cohésion, et la nouvelle Lune de Juin verra ressurgir de fortes tensions qui engageront notre destin collectif.

D’ici là, je vous souhaite un excellent mois de mai !




This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now