Poètes « maudits »


On doit à Verlaine la figure du poète maudit. Maudit par qui ? - Evidemment : Saturne. Déjà avant Verlaine, Victor Hugo (féru d’astrologie) évoquait l’astre maléfique dans ses Contemplations :


« Saturne ! Sphère énorme ! Astre aux aspects funèbres ! Bagne du Ciel ! prison dont le soupirail luit ! Monde en proie à la brume, au souffle, aux ténèbres ! Enfer fait d’hiver et de nuit ! »


Et déjà aussi, avant Verlaine, Baudelaire qualifiait ses propres poèmes de « saturniens ». Or c’est précisément le titre que Verlaine choisit pour son tout premier recueil de poèmes : Poèmes saturniens.


Le poète prend l’astrologie au sérieux : « Les sages d’autrefois », dit-il dès le premier vers, pour qui « chaque âme était liée à l’un des astres », « valaient bien » ceux d’aujourd’hui…

L’influence de Saturne n’est donc pas à prendre à la légère :


« Or ceux-là qui sont nés sous le signe de Saturne Fauve planète, chère aux nécromanciens, Ont entre tous, d’après les grimoires anciens, Bonne part de malheur et bonne part de bile. […] Leur plan de vie étant dessiné ligne à ligne Par la logique d’une influence maligne. »


Poète maudit par Saturne, donc, qu’on appelle aussi en astrologie le « grand maléfique » !

On peut bien sûr se demander si cette référence à Saturne ne relève pas purement et simplement du « symbole », c’est-à-dire d’une convention littéraire exploitant les lieux communs associés à Saturne depuis la mythologie ? Après tout rien de plus facile, un recueil de poésie sur la joie de vivre pourrait s’appeler « Poèmes jupitériens », ou «Poèmes martiens » s’il s’agit de textes polémiques… Il suffirait d’affirmer que les poètes symbolistes utilisent les symboles qu’ils veulent pour donner du sens à leurs poèmes… Et bien non ! Curieusement, si la référence à Saturne est réellement omniprésente, personne n’a écrit de poèmes jupitériens, ou martiens !


Cette poésie ne se comprend vraiment pas sans le secours de l’astrologie. En premier lieu, parce que ces poètes connaissaient leurs thèmes de naissance, et avaient médité dessus. Verlaine évoque le sien dans « Le monstre » qui décrit un « bouc » à queue de « homard » : il était Bélier ascendant Scorpion. Hugo, Baudelaire, Nerval ont fait de même dans leurs poèmes. Et alors, la référence à Saturne ne peut plus se limiter à un cliché culturel : l’astre pèse de tout son poids sur la vie même du poète !


Dans le thème astral de Verlaine (ci-dessous), en effet, Saturne est en carré à l’Ascendant, et maître de la maison III, celle de l’écriture ! Quelle coïncidence ! Et Baudelaire ? On y voit Saturne conjoint au Soleil, et maître de la maison V, celle de la créativité. Et Hugo (même s’il ne fait pas précisément partie de la lignée des « poètes maudits », il les rejoint pourtant par son inspiration) ? Là encore Saturne occupe une position clé, opposé au Soleil, et maître de la maison III, celle de l’écriture !


La lecture de ces thèmes permet d’aller beaucoup plus loin dans la compréhension de ce qu’étaient les poètes maudits... « Saturnien » se décline en trois mots : supérieur, déchu, incompris. Les références sont nombreuses à l’âge d’or révolu, rien qu’au début des Poèmes saturniens :


« Mon désir créait, sous des toits en or, Parmi les parfums, au son des musiques, Des harems sans fin, paradis physiques ! »


Cet âge d’or qui était celui de Saturne avant le règne de Jupiter, seul le poète saturnien s’en souvient encore, tout le monde à part lui l’a oublié, et c’est précisément ce qui le rend mélancolique.


Allons plus loin dans l’interprétation astrologique. Verlaine avait Saturne en carré à l’Ascendant : soit une overdose de Saturne. Une difficulté à supporter la mélancolie, comme d’ailleurs les règles, les conventions, la bonne morale, toute forme de rigueur imposée, qui l’a poussé à s’émanciper de cette pression ! C’est bien ce poids de Saturne qui a permis au poète de s’affirmer dans la voie de la légèreté, qu’il réclame à cors et à cris tellement il en a soif : « De la douceur! de la douceur ! de la douceur ! ». Cette voie était une échappatoire. Verlaine l’a travaillée âprement, conscientisée, théorisée. C’est grâce au carré de Saturne que le « poète maudit » a fini par sortir des recueils aussi légers et doux que Les Fêtes galantes, ou La Bonne Chanson… Il y prend le contre-pied de tout ce qui est pesant, et se réjouit d’un « frisson d’or sur de la mousse » !


Mais Saturne n’est pas uniquement le « grand maléfique ». Pris dans son sens positif, il incarne la sagesse et le goût des choses simples. Les derniers recueils de Verlaine, Amour, Sagesse, Bonheur, vont clairement dans cette voie. Tout montre que le poète a travaillé son carré de Saturne à l’Ascendant en sublimant dans le positif cet excès d’énergie. Ecrivant en prison à Bruxelles, après avoir tiré deux coups de revolver sur Rimbaud, il trouve la rédemption dans une écriture dépouillée, touchante par sa simplicité :


« Le ciel est par-dessus le toit Si bleu, si calme ! Un arbre, par-dessus le toit Berce sa palme. […]

Qu’as-tu fait, ô toi que voilà, Pleurant sans cesse, Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà, De ta jeunesse ? »


On pourrait s’amuser à faire le parallèle avec les autres poètes maudits : souvenirs éblouissants, paradis perdus, recherche de paix et de simplicité, ascèse, dépouillement, réconciliation avec soi et le monde : tels sont les autres aspects (bien plus bénéfiques) de Saturne.


A l’époque du positivisme, dans cette fin du XIXème siècle où la société vouait un culte béat à la science, et où la conception de l’univers se limitait à ce que celle-ci était capable d’en expliquer – c’est-à-dire pas grand-chose – la poésie symboliste a redécouvert dans l’ésotérisme une vision enchantée du monde qui nous entoure. Saturne condamne l’utopie médiocre des esprits rationnels en se jetant du côté (et c’est bien là sa malédiction) des réalités invérifiables. Si les poètes maudits ont été incompris à leur époque, c’est peut-être parce qu’ils se souvenaient trop de Dieu ?


Thème astral de Paul Verlaine

© 2018 Fabrice Estreguil astrologue professionnel - Siret :  852 214 659 000 17

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now